Catégories
Nos projets

la lettre de Marc Bulcourt

« ENSEMBLE, UN NOUVEAU SOUFFLE POUR BACOUËL »

Pourquoi cette candidature et pourquoi cette liste regroupée autour de mon nom ?

Marc Bulcourt :

Bien que, comme beaucoup d’entre vous, je déplore depuis longtemps l’absence de réel choix lors des élections municipales, mes activités professionnelles et associatives antérieures ne me laissaient que très peu de temps pour pouvoir m’investir au sein d’un conseil municipal.

J’ai néanmoins toujours participé à des degrés divers à l’animation culturelle et mémorielle de Bacouël sur Selle ou d’associations de la région. J’ai été par exemple président de l’Entraide Communale de Bacouël pendant 6 ans, puis d’une association de théâtre amateur à Plachy Buyon pendant 10 ans. Depuis une dizaine d’années, je me suis investi auprès d’un groupe de bénévoles efficaces dans l’organisation des Journées du Patrimoine à Bacouël. De 2014 à 2019, je me suis fixé comme objectif de retracer le parcours des 24 soldats de Bacouël tués durant la guerre 14/18 ainsi que les 29 soldats décédés des suites de leurs blessures dans le Parc du château en mai / juin 1918.

Mes activités professionnelles et associatives m’ont permis aussi de fréquenter beaucoup d’habitants du canton de Conty mais également de la région de Poix de Picardie. Je connais donc de nombreux élus de ces territoires.

Je dispose désormais de plus temps pour pouvoir continuer à apporter ma contribution au développement du village.

Par ailleurs, depuis fort longtemps, je m’intéresse à l’avenir de notre planète et aux questions qui font de plus en plus l’actualité.

La transformation des conditions climatiques liée à l’augmentation des gaz à effet de serre, eux-mêmes dûs à nos modes de vie ne peut me laisser indifférent. Quel monde vais-je laisser à mes enfants et petits-enfants. Que puis-je faire à mon niveau pour que demain ne devienne pas irrespirable. Que puis-je faire à un niveau municipal pour que plus de monde prenne conscience des dangers qui nous menacent et surtout comment faire tous ensemble pour se prémunir des conséquences de ces changements climatiques brutaux ?

Comme si cela ne suffisait pas pour obscurcir notre avenir, nous allons collectivement devoir faire face également à la raréfaction des énergies fossiles facilement disponibles et très bon marché.

Il y a encore du pétrole mais l’humanité en a déjà consommé plus de la moitié en à peine 200 ans et demain, la démographie mondiale s’emballant, tous les habitants de la planète vont vouloir à juste titre bénéficier des mêmes possibilités de confort.

Or, dans les pays développés, ce confort est basé sur la disponibilité à un coût réduit du pétrole, du gaz et du charbon : transports, habillement, matériaux, engrais et produits phytosanitaires, chauffage, production alimentaire, médicaments, télécommunications……..)

Plus de demande et de moins en moins d’offre, voilà le constat pour demain !

Imaginons ensemble une énergie 2 fois, 3 fois, 10 fois plus chère…… Comment ferons-nous ?

Les pics de production de quasi tous les gisements mondiaux sont dépassés.

Nos modes de vie ont connu une transformation extrêmement plus rapide en 60 ans que depuis des milliers d’années grâce à une énergie disponible et peu chère. Nous savons tous que cela a un coût pour la nature, pour notre santé, pour notre avenir mais c’est plus rassurant de ne pas en parler.

Le réveil risque d’être difficile si nous continuons à nier ces faits et c’est bien pour cela que je m’inscris dans la démarche de plus en plus crédible de tous ceux qui souhaitent à minima une réflexion profonde sur ces questions.

Depuis René DUMONT, visionnaire des années 70 en passant par Pierre RABHI, le rapport MEADOWS, Nicolas HULOT, Pablo SERVIGNE, Cyril DION, Jean Marc JANCOVICI, Greta THUNBERG, les experts du GIEC (Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat)…… , tous nous demandent instamment de réfléchir à notre avenir en étant lucides et en prenant conscience des détériorations irrémédiables de notre environnement.

C’est ce qui guide mon engagement :

  • Faire partager mon questionnement.
  • Permettre au plus grand nombre d’obtenir les informations les plus objectives sur ces sujets.
  • Favoriser des projets locaux économes en énergie et permettant de redonner du sens.
  • Retrouver le goût de faire ensemble.

C’est pourquoi j’ai proposé à tous les candidats regroupés sur la liste que je mène d’envisager des projets liés à l’introduction d’activités de maraîchage bio, de jardins partagés, de remise en état des chemins communaux pour développer plus d’activités pédestres, de création d’un chemin piétonnier le long des berges de la Selle en allant vers Plachy.

Bien sûr, nous gérerons également le quotidien de notre village :

  • Apporter notre soutien au maintien de l’école.
  • Soutenir le développement économique et touristique.
  • Favoriser l’arrivée et l’intégration de nouveaux habitants.
  • Sécuriser la circulation des piétons dans le village en généralisant les trottoirs aménagés.
  • Développer des systèmes d’entraide (covoiturage, échange d’outils ou d’équipements).
  • Redéfinir les missions des employés communaux et leur fournir les moyens de leurs tâches.
  • Réduire le niveau d’éclairage nocturne pour limiter la pollution lumineuse.
  • Redéfinir les meilleurs emplacements pour les conteneurs des diverses collectes (papier, verre, déchets verts).

Toutes ces actions se feront en concertation avec vous, vous aurez à les valider et à les prioriser en fonctions de nos moyens financiers.

Nous nous engageons à rechercher les meilleurs financements et les meilleures subventions auprès des collectivités et organismes prêts à nous faire confiance et à nous soutenir.

2 réponses sur « la lettre de Marc Bulcourt »

Bonjour
par quels moyens pourrons nous valider les actions dont vous parler : vote des citoyens lors de séance du conseil municipal, référendum simple ?
Vous engagez-vous à suivre l’avis majoritaire exprimé par la population consultée ?

Ce blog est celui des candidats d’une liste et non celui du futur conseil municipal.
En ce qui nous concerne, l’une de nos lignes directrices est d’associer plus souvent et plus pleinement les habitants de Bacouel aux projets structurants qui transformeront nos vies quotidiennes.
Lors des rencontres pour distribuer notre professions de foi, de nombreux points ont été évoqués (réfection de la totalité des trottoirs, aire de détente pour les ados, voeux annuels avec tous les habitants, non augmentation des impôts locaux, utilisation du terrain acquis rue de l’église, respect de la vitesse dans nos rues, rôle de la CC2SO etc.)
Après les élections, et si nous sommes majoritaires, nous organiserons une consultation de tous les habitants pour avoir leur avis sur l’avenir du village (souhaits, interrogations, propositions, priorisation des actions à mener..)
Nous donnerons l’information la plus précise sur nos projets (réunions publiques, date des réunions du conseil municipal connues, implication de personnes ne siégeant pas au conseil municipal dans les diverses commissions en fonction de leur expertise).
Nous introduirons des démarches de démocratie participative.
Nous rendrons compte chaque années des actions en cours et des projets.
Nous concevons ce mandat comme un service envers la communauté des habitants de Bacouel, dans le respect de la liberté de chacun dans son cercle privé mais aussi dans le respect du cadre commun et des obligations liées à la vie dans une même commune.
Nous prendrons également nos responsabilités au sein du Conseil municipal et des structures dans lesquelles nous siégerons activement au service des Bacouellois et Bacouelloises.